Image
vélos électriques législation
Vous êtes tenté par un vélo électrique ? Cela peut entraîner certaines obligations selon le vélo choisi. Réfléchissez y bien avant de l'acheter.


Vous envisagez d'acheter un vélo électrique? Sachez alors que cela peut entraîner certaines obligations, selon le vélo que vous choisissez. Réfléchissez bien au type de produit qui répondra le mieux à vos besoins avant d'effectuer votre achat.


vélo électrique



Quels sont les différents types de vélos?

La définition d'un "vélo" dans le code de la route est un bon point de départ. Par exemple, selon l'article 2.15.1 du Code de la route, un vélo est "tout véhicule à deux roues ou plus. Il est propulsé au moyen de pédales ou de poignées par un ou plusieurs des usagers et non équipé d'un moteur, tel qu'un vélo, un tricycle ou un quadricycle". Il s'agit donc de vélos sans moteur.

L'article continue: "L'installation d'un moteur électrique auxiliaire d'une puissance nominale continue ne dépassant pas 0,25 kW, dont la puissance motrice diminue progressivement et est finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h. Ou plus tôt, si le conducteur arrête de pédaler, ne change pas la classification comme bicyclette". Cette disposition concerne donc l'e-bike ordinaire, le type de vélo électrique le plus vendu. Vous n'avez pas besoin de permis de conduire pour un vélo électrique ordinaire.


Vélo électrique et motorisé

L'article 2.15.1 concerne aussi le vélo motorisé. Le moteur a une capacité allant jusqu'à 1.000 Watts et une vitesse limitée à 25 km/h. Il fournit une assistance au pédalage, mais peut également être utilisé pour pédaler à une vitesse plus élevée. Aucun permis de conduire n'est nécessaire pour conduire un vélo motorisé, mais le conducteur doit avoir 16 ans.

Ensuite, il y a le speed pedelec, défini à l'article 2.17.3: un vélo électrique rapide d'une puissance allant jusqu'à 4.000 W. L'assistance au pédalage continue de fonctionner jusqu'à une vitesse de 45 km/h. Pour rouler en speed pedelec, il faut avoir 16 ans et posséder un permis de conduire AM (cyclomoteur) ou B (voiture). Vous devez également porter un casque de cyclomoteur ou de vélo homologué qui doit aussi protéger les tempes et l'arrière de la tête. Un casque de vélo ordinaire tel que le portent les cyclotouristes ne suffit pas! Un speed pedelec doit être enregistré et avoir une plaque d'immatriculation.


Quelle assurance pour votre vélo électrique?

Pour les speed pedelec et les motos, il n'est pas obligatoire d'avoir une assurance responsabilité civile. Il est toutefois recommandé de souscrire une assurance familiale pour les dommages causés aux tiers et/ou une assurance accident privée (pour votre propre invalidité après un accident). Si le vélo motorisé peut rouler de manière autonome (sans que vous ne pédaliez), l'assurance familiale est obligatoire.

Pour un speed pedelec qui ne peut pas conduire de manière autonome (sans que vous pédaliez), une assurance familiale n'est plus obligatoire depuis 2019. Mais certaines polices d'assurance familiale excluent spécifiquement les vélos rapides. Vérifiez auprès de votre courtier ou intermédiaire si les dommages causés aux tiers sont couverts, et sinon, souscrivez une assurance familiale distincte pour votre speed pedelec.


Quelles sont les règles de circulation pour les vélos électriques?

Les vélos électriques et motorisés sont soumis aux mêmes règles de circulation que les vélos non électriques. Cependant, des règles différentes s'appliquent aux "speed pedelec". Dans le code de la route, ils sont décrits comme des "cyclomoteurs de classe P". Ils doivent souvent suivre les mêmes règles de circulation que les cyclomoteurs. Cela conduit parfois à des situations étranges. Ainsi, les speed pedelec ne sont pas autorisés à conduire dans les zones piétonnes auxquelles les cyclistes ont accès (à des heures précises). Ils ne sont pas autorisés à franchir les feux rouges aux endroits où les cyclistes sont autorisés à rouler tout droit ou à tourner à droite aux feux rouges (indiqués par les panneaux de signalisation B22 et B23). Les speed pedelec, comme les autres cyclistes, sont autorisés à rouler à deux de front chaque fois que c'est possible.


Rues à vélo et autres routes

Dans une rue cyclable, les speed pedelec sont autorisés à utiliser toute la largeur de la chaussée, tout comme les cyclistes, s'il s'agit d'une rue à sens unique. Dans une rue à vélo où la circulation se fait dans les deux sens, ils peuvent également occuper toute la voie de droite. Les speed pedelec sont autorisés à dépasser les autres cyclistes dans une rue réservée aux bicyclettes. Cela n'est toutefois pas autorisé pour les véhicules à moteur. Ce faisant, ils doivent respecter la limite de vitesse de 30 km/h. Dans une rue où se situe une école, les vélos et les speed pedelec sont autorisés depuis février 2020 à circuler à un rythme de marche sans gêner les piétons.

Sur les routes où la vitesse maximale est supérieure à 50 km/h, les speed pedelec doivent utiliser la piste cyclable (indiquée par le panneau D7). Sur les routes dont la vitesse maximale est inférieure à 50 km/h, les speed pedelec peuvent utiliser la piste cyclable ou la chaussée. Toutefois, les autorités routières peuvent indiquer des ordres ou des interdictions spécifiques, par exemple, concernant l'utilisation de la piste cyclable et la conduite en sens inverse dans une rue à sens unique, au moyen de panneaux inférieurs portant le symbole d'un cyclomoteur et/ou les initiales P.

Toutes les informations sur les vélos électriques se trouvent sur le site du SPF Mobilité et Transports.