Image
Mal des transports

Bientôt les vacances! Vous avez peur de subir le mal des transports? Que ce soit en train, en avion, en voiture ou en bateau, voici quelques conseils qui vous aideront à rendre votre voyage agréable.

Nausées, maux de tête, sensation de vertige et sueurs… Il n’y a pas de doute: vous souffrez du mal des transports. Mais ne vous inquiétez pas, il y a des solutions! Ces symptômes sont le résultat d’informations contradictoires transmises au cerveau par l’oreille interne et l’œil: l’œil perçoit un mouvement, et votre oreille interne, elle, n’en détecte aucun puisque vous êtes immobile. La réponse de votre organisme? Il se met en vieille et ralentit la digestion, ce qui provoque de la somnolence et des nausées.

1. Mangez léger pour favoriser la digestion

Privilégiez les aliments peu gras comme le pain, les biscuits secs, etc. Voyager avec le ventre vide n’est pas recommandé. Il est également conseillé d’éviter de consommer du lait, aliment que le corps a plus de mal à digérer, surtout pour les adultes. Dans la même optique, évitez de porter des vêtements qui compressent votre estomac.

2. Ne lisez pas dans les transports

Si vous êtes passager, ne lisez pas, ou ne regardez pas de film pendant le trajet. Le mieux est de fixer un point au loin ou même carrément de fermer les yeux: vous bloquez ainsi un des stimuli qui provoque le mal des transports. Si vous êtes conducteur, vous souffrez probablement moins du mal des transports, voire pas du tout. Le fait de se concentrer sur la route aide à atténuer les symptômes.

3. Levez-vous et marchez

Si le malaise survient, levez-vous et marchez. Faites quelques pas dans l’allée de l’avion, du train ou du bus. Si vous êtes sur un bateau et que le pont est accessible, allez prendre l’air. Vous êtes en voiture? C’est le moment de faire une pause!

4. Dormez bien avant le voyage

Vous pensez peut-être que vous n’avez pas besoin de bien dormir avant de partir, que vous pourrez dormir pendant le trajet? Erreur, la fatigue sera un facteur aggravant du mal des transports. Tâchez de passer une bonne nuit de sommeil, votre corps vous en remerciera!

5. Utilisez des remèdes naturels

Consommez de la racine de gingembre, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) reconnaît ses bienfaits dans les nausées et vomissements liés au mal des transports. Pas besoin de l’incorporer à un repas: consommez-la en poudre dans un yaourt 1 h avant le départ, ou en tisane que vous pouvez emporter dans un thermos. La mélisse et la menthe poivrée procurent également un bien-être immédiat. Elles sont présentes dans des sprays buccaux ou dans des mélanges d’huiles essentielles à inhaler. Vous pouvez aussi les consommer pures en en déposant 1 à 2 gouttes sur un sucre. Attention, ne donnez pas d’huiles essentielles pures à un enfant de moins de 7 ans!

Si aucune de ces solutions ne vous aide, sachez qu’il existe des traitements médicaux pour soulager vos symptômes. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin avant de partir en voyage. Certains médicaments ont des effets secondaires qui peuvent être dangereux si vous conduisez. Renseignez-vous bien avant de partir!

Je partage ce contenu