Image
aéroport/luchthaven
15 septembre 2018

Vous avez un long vol avec une escale à l’étranger? Vous craignez de perdre votre temps à l’aéroport? Découvrez 10 astuces vous occuper et faire ce que vous postposez depuis trop longtemps.

Rentabiliser le long temps d’attente entre deux vols, c'est tout à fait possible. Faire quelque chose d’utile vous y aidera, mais attention aux pièges que les exploitants d’aéroport vous tendent…

1.    Évaluez correctement le temps de transit

Avant de planifier des achats ou un repas, évaluez correctement si vous avez suffisamment de temps. Souvent, un temps de correspondance d’une heure semble suffisant, mais il peut considérablement se raccourcir en fonction de la situation à l’aéroport.
Pensez à ceci: Votre vol part-il du même terminal ou devez-vous vous rendre dans une autre partie de l’aéroport? À quelle distance (de marche) se trouve la porte d'embarquement? Devez-vous faire contrôler votre passeport? C’est souvent le cas pour les arrivées aux Etats-Unis, où vous devez faire contrôler votre passeport avant de pouvoir vous rendre au terminal de départ du vol suivant. Gardez cela à l’esprit.

Conseil: Faites votre shopping et/ou mangez dans le terminal de départ de votre vol. Ainsi, vous restez à proximité de la porte d’embarquement et vous pouvez suivre les annonces via les écrans d’informations et les haut-parleurs: modifications de porte d’embarquement, éventuels retards et les appels pour le check-in.

2.    Le duty-free n’est pas toujours moins cher

Les achats hors taxes, c’est tentant. Mais est-ce avantageux? Non. Et dans la plupart des cas, c’est même souvent beaucoup plus cher. La bonne nouvelle c’est qu’en cas de doute, vous pouvez toujours faire appel à votre smartphone.
Avant de passer à la caisse, vérifiez si cette bouteille de whisky ou ce parfum est réellement moins cher qu’en Belgique. Visitez le site web d’une grande surface ou d'une parfumerie et vous verrez que les prix sont souvent moins chers près de chez vous.

3.    Ne succombez pas au shopping compulsif

Comme vous n’avez rien d’autre à faire, le shopping est tentant. De nombreux passagers pensent qu’ils ont une opportunité unique d’acheter quelque chose qui coûte plus cher ailleurs, mais ils oublient que s’ils n’étaient pas à l’aéroport, ils n’achèteraient jamais ce genre de produits.
Pensez-y la prochaine fois que vous regarderez les sacs à main et les montres de luxe et que vous ressentirez le besoin irrépressible de ‘rentabiliser’ votre temps. Les exploitants des magasins paient des loyers élevés dans les aéroports, ces coûts se répercutent sur leurs prix.

4.    Boire et manger, pas bon marché

C’est toujours une bonne idée. Mais sachez que manger et boire dans les aéroports n’est pas bon marché. Dans ce cas, pourquoi se laisser tenter? Parce que vous n’avez encore rien mangé (lors du vol précédent) ou parce que vous voulez sauter le repas du prochain vol.
Il peut y avoir plusieurs raisons à cela: vous n’appréciez pas la nourriture à bord ou, comme vous volez de nuit, vous préférez immédiatement vous blottir sous la couverture.

5.    Rechargez vos batteries

Au sens littéral. Partez à la recherche d’une prise et rechargez votre ordinateur, votre tablette et/ou votre Smartphone. Ainsi, vous pourrez en profiter lors de votre prochain vol étant donné que tous les avions ne permettent pas de charger les appareils.

6.    Bouger, c’est bon pour la santé

C’est une évidence: promenez-vous. Tout simplement parce que c’est bon pour vos muscles et vos articulations de ne pas retourner vous asseoir directement après votre vol.
N'oubliez pas que vous devrez rester tranquillement assis pendant un certain laps de temps durant le prochain voyage.

7.    Appelez vos amis et votre famille

Vous êtes de ceux qui n’ont ‘jamais le temps’? Et bien là, à l’aéroport, vous pouvez enfin prendre le temps d’appeler les gens à qui vous n’avez pas parlé depuis longtemps. Ou leur envoyer un message.

8.    Regardez/téléchargez un film ou une série

Vous êtes accro à Netflix? Visitez le site web de l’aéroport – où le wifi est généralement gratuit – et assurez-vous de vous procurer suffisamment de contenu pour passer le temps lors de votre prochain vol.

9.    Rangez!

Vous avez enfin le temps de procéder à un grand nettoyage. Rangez votre sac à main ou parcourez vos photos et vos données sur votre Smartphone, tablette et/ou ordinateur.

10. 100 mails non lus?

Un tas de mails que vous n’avez jamais ouverts? Vous serez étonnés du nombre de mails auxquels vous pourrez répondre, sachant que votre vol décolle dans une heure.
Conseil: une fois à bord, continuez à rédiger vos réponses en mode offline. Vous pourrez toutes les envoyer en une seule fois quand vous serez à nouveau connectés à internet.

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.