Image
Honda Jazz
Pour sa 4e génération, la Honda Jazz a été entièrement renouvelée et n’existe plus qu’en version hybride. Mais elle est toujours aussi pratique à vivre!


Pour sa quatrième génération, la Honda Jazz a été entièrement renouvelée et n’existe plus qu’en version hybride. Un nouvel échelon dans la stratégie d’électrification du constructeur japonais…


La Honda Jazz résumée en 30 secondes chrono!

La Jazz est une citadine apparue sur notre marché voici près de 20 ans! Dès le départ, elle a proposé un habitacle modulable (surtout les sièges arrière) pour être aussi pratique que possible. Au fil de ces générations, elle s'affiche de plus en plus comme un petit monovolume/SUV qui met en avant une conduite "pratique et pragmatique". Cette nouvelle mouture est encore plus originale puisqu'elle ne propose plus qu'une seule motorisation hybride! Si vous jouez le jeu de l'éco-consommation vous ferez de belles économies à la pompe. Confortable et bien équipée, la Jazz (surtout dans la version Crosstar essayée ici) fait payer un peu cher toutes ses qualités. À commencer par sa légendaire fiabilité!


Le segment de la Honda Jazz

Depuis quelques années, Honda se fait très discret sur le marché européen qui ne représente plus qu’à peine 3% des ventes mondiales du constructeur. Si le Vieux Continent n’est plus prioritaire, il demeure néanmoins un marché auquel Honda tient. Pour le prouver, le constructeur vient de lancer la nouvelle génération de la Jazz qui n’est plus disponible qu’en version hybride eHEV. Pour ce qui est de ses concurrentes (segment des citadines "polyvalentes"), elles sont nombreuses en ce qui concerne le gabarit. Par contre, pour trouver des versions hybrides, c'est un peu plus rare. La plus ancienne (mais récemment renouvelée) c'est la Toyota Yaris, la plus récente, la Renault Clio "eTech".


Ce qui change

Lancée en 2002, la Jazz a toujours été une citadine relativement compacte. Pour son millésime 2020, elle évolue vers des dimensions en hausse et adopte un look de petit monovolume. Ce qui ne change pas par contre c'est la modularité de l'habitacle. Ce fut une réelle innovation à l'époque de son lancement. Cette version perpétue cette (bonne) tradition qui fait de cette Honda l'une (si pas "la") des plus pratiques de son segment.

La Honda Jazz propose un design classique
La Honda Jazz propose un design plutôt classique.


Jazz, le design

Autrefois, la Jazz arborait une vraie silhouette de citadine mais Honda ne s’en cache pas: la petite nouvelle est volontairement plus haut de gamme que l’ancienne. Ce repositionnement est tout de suite perceptible lorsque l’on se retrouve face à la voiture. Surfant sur l’engouement massif pour les SUV, le constructeur propose également la voiture dans une version baroudeuse (boucliers spécifiques, protections latérales en plastique noir mat, barres de toit chromées et jantes de grande dimension) baptisée Crosstar. C’est cette déclinaison que nous avons pu essayer.


À l'intérieur

D’emblée, ce qui frappe lorsqu’on s’assied à bord, c’est l’espace intérieur généreux de la Jazz quand on sait qu’elle ne mesure que 4,09 m de long. Très accueillante, la petite japonaise joue également la carte d’un intérieur assez cossu pour faire oublier l’austérité dont elle faisait preuve autrefois. Exit donc les plastiques durs et sensibles aux griffes pour des matériaux plus qualitatifs. Si l’on peut encore repérer quelques fausses notes, on ne peut qu’applaudir l’effort consenti par Honda qui a également conçu une planche de bord moderne bicolore recouverte de tissus, une astuce qui renforce le côté “cocoon” de la Jazz.

Jazz


Comme dans bon nombre de ses modèles, Honda propose son très ingénieux concept de “Magic Seats” dans la Jazz. En pratique, l’assise des sièges arrière peut se rabattre en portefeuille pour libérer un espace de chargement assez conséquent, suffisant pour embarquer un vélo (roue avant démontée) par exemple. Et lorsqu’il faut charger de plus gros objets encore, les sièges peuvent s’escamoter complètement dans le plancher.

La Jazz se montre modulable


De 304 litres de contenance en configuration normale, on passe à 1.205 litres, ce qui n’est pas mal du tout pour une voiture de seulement 4,09 m de long. Honda a également pensé à l’entretien de sa Jazz en utilisant un tissu de sièges robuste et résistant à l’eau. Bien vu!


Équipements

On aime également le volant à deux branches déjà vu dans la très stylée Honda E, et le grand écran du système d’infodivertissement de 9 pouces placé au centre du tableau de bord. Très complet, celui-ci est équipé d’un assistant personnel vocal et l’application My Honda+ permet d’ouvrir ou de fermer la voiture au moyen d’un smartphone, ou d’envoyer des itinéraires vers la navigation. Honda a également soigné la sécurité avec la présence de série de pas moins de 10 airbags, dont un inédit coussin gonflable central à l’avant empêchant tout impact entre le conducteur et le passager en cas de collision.

Jazz


Sous le capot de la Honda Jazz

Vous l'aurez compris, la Jazz fait l'impasse sur les moteurs thermiques, du moins sans adjonction de l'hybride. Dérivé de celui de CRV, ce système est plutôt complexe: il s’agit d’un moteur thermique 4 cylindres de 1,5 litre (cycle Atkinson pour les connaisseurs), épaulé par 2 blocs électriques dont un sert de générateur et l’autre entraîne les roues. Le tout est associé à une boîte automatique à rapport unique. Cette dernière est en effet jugée plus confortable que les habituelles transmissions à variation continue utilisées par…Toyota.

Jazz


Sur la route

Les principales qualités de cette Jazz sont son silence de fonctionnement et sa douceur, au point qu’il faut vraiment accélérer fort pour entendre le bruit du moteur thermique. Dans ce cas (rare), le moteur thermique entraîne directement les roues et court-circuite donc le système hybride. Dans tous les cas, avec 109 ch et 253 Nm de couple, la japonaise tire très correctement son épingle du jeu et brille par sa grande souplesse. La Jazz est vraiment efficace en ville où son format idéal lui permet de passer partout.


En mode hybride, le bloc essence alimente le générateur qui fournit la batterie en électricité. Il est possible de rouler en "full électrique" (c'est donc la seule batterie qui fournit l'énergie) à condition toutefois de rouler avec un oeuf sous le pied. Enfin, le moteur essence peut aussi entraîner directement le moteur électrique pour fournir plus de puissance à l'accélération.


Consommations

Comme sa concurrente directe Yaris de chez Toyota, ce genre d'engin incite à une conduite "relax". Et donc, si l’on se prend au jeu de l’éco-consommation, il est très facile de descendre en-dessous des 6l/100 km, surtout en agglomération, le terrain favori de tous ces véhicules hybrides. Rappelons que cette Jazz est capable de rouler en mode “tout électrique” à faible vitesse et sur de courtes distances. Ne comptez donc pas sur ce mode pour faire baisser beaucoup plus votre consommation.


Honda Jazz, le budget

Vendue à partir de 21.800 €, la petite Honda n’est pas vraiment donnée. Et si l’on veut un modèle correctement équipé, la facture peut vite s’envoler: c’est le cas de la Crosstar de notre essai qui débute à 26.900 €! Pour les particuliers, les taxes se répartissent ainsi en Wallonie/Bruxelles: TMC 123 € et taxe annuelle de 245,39 €. En Flandre, c'est un peu moins: 99,82 € de TMC et 184,29 € de taxe annuelle. Pour les indépendants/sociétés, l'auto est déductible à 77,73%.


Conclusion

Dommage qu'elle soit aussi onéreuse à l'achat (en tout cas dans sa livrée Crosstar) car la Jazz se révèle très agréable à l’usage et efficace. Cultivant sa différence avec ce produit atypique, Honda a fait un choix commercial osé. Seul l’avenir nous montrera s’il est pertinent! En tout cas, si vous êtes à la recherche d'un véhicule pratique, à la réputation de grande fiabilité et que le budget ne vous effraie pas, faites-en l'essai!


Fiche technique

Honda Jazz

  • Moteur: 4 cylindres essence + 2 moteurs électriques ; 1.498 cm3; 109 ch (puissance totale du système hybride) ; 131 Nm
  • Transmission: aux roues avant
  • Boîte: auto à rapport unique
  • L/l/h (mm): 4.090 / 1.725 / 1.556
  • Poids à vide (kg): 1.325
  • Volume du coffre (l): 298 – 1.203
  • 0 à 100 km/h (sec.): 9,4
  • V-max (km/h): 173
  • Conso. mixte (l/100 km): 4,5
  • CO2 (g/km): 102
  • Prix (€): à partir de 21.800


Les Plus

  • Hybridation efficace
  • Confort général
  • Habitacle spacieux
  • Format intéressant


Les Moins

  • Prix élevé
  • Ligne peu audacieuse
  • Qualité de certains plastiques
  • Interface-écran compliquée
Je partage ce contenu