Image
train thalys en montagne enneigée
21 septembre 2017
La voiture est le moyen de transport le plus simple pour rejoindre les pistes de ski. Mais quels sont les avantages de ses alternative? Train, car et avion sous la loupe.

Les vrais férus de glisse ont déjà bloqué les dates de leurs prochaines vacances de ski. Et leur moyen de transport: la voiture. Il est vrai qu’en voiture, vous voyagez quand et comme bon vous semble. Le déplacement peut, toutefois, comporter quelques aspects désagréables: les embouteillages structurels dès l’approche de votre destination finale, les conditions météo qui risquent de vous rendre la vie dure, les péages en cours de route, la vignette auto nécessaire dès que vous passez la frontière, le coût du coffre à skis (achat ou location), les éventuelles chaînes à neige et le temps passé en voiture. Pourtant voyager en car, en train ou en avion sont de bonnes alternatives qui peuvent vous soulager.

Avant de continuer, sachez que les alternatives décrites ci-dessous sont propres à votre interprétation personnelle car elles peuvent dépendre du trajet (pendant ou hors périodes de pointe), des passagers (couple, famille ou groupe d’amis), de la destination et de la durée du séjour, etc. Nous avons d’ailleurs limité le nombre de destinations de ski aux plus populaires. Si vous êtes à la recherche de destinations alternatives (en Europe), vous pouvez envisager les destinations de vacances de ski suivantes: Andorre, la Bulgarie, la Norvège, la Slovénie, la Slovaquie, l’Espagne et la Tchéquie.

1. La voiture

Les avantages sont bien connus, mais les coûts présumés ou estimés sont souvent plus élevés. De plus, dès votre arrivée à destination, la voiture se retrouve généralement au repos jusqu’au jour du retour. Alors pourquoi voyager en voiture quand d’autres alternatives peuvent être envisagées?

2. Le train

Depuis toujours, le train est l’alternative la plus prisée qui vous permet de voyager vers votre destination hivernale confortablement et sans stress. Depuis la suppression du ‘’Tréski’’, il n’existe malheureusement plus beaucoup d'autres façons de réserver vos billets de train proches de votre date de départ. Partant de Bruxelles, Chambéry (France) est à peine à 4 heures et demi en train. De là, les stations de ski Les 3 Vallées, Tignes, La Plagne ou Les Arcs se trouvent toutes à proximité. Les billets de train (à partir de 55 euros) sont disponibles depuis le 14 septembre sur thalys.com ou b-europe.be. Les trains circulent chaque samedi entre le 23 décembre 2017 et le 14 avril 2018 (dernier retour) au départ de Bruxelles-Midi à 07h53 ou d’Anvers à 07h05.

Pour ceux ou celles qui désirent prendre le train en direction des Alpes suisses (ou françaises), vous trouverez des billets avantageux via le site de b-europe.com. Attention, ne tardez pas à réserver. Sur le site b-europe.com vous trouverez également des places de train à destination de l’Autriche et de l’Italie moyennant un transfert en cours de route.

3. L’avion

Les compagnies aériennes ont bien compris que voyager en train vers l’Autriche est plus compliqué par rapport aux facilités qu’offre la France et ses nombreux TGV. Les vols commerciaux ne sont pas toujours avantageux, mais TUI Fly offre de bonnes alternatives. Une nouveauté cette saison: des vols au départ de l’aéroport international d’Anvers pour Innsbruck. A partir du 22 décembre, la compagnie aérienne effectue des vols le lundi matin et le vendredi matin. Le départ d’Anvers a lieu à 8h (le lundi) ou 6h30 (le vendredi). Autrement dit et avec un peu de chance (dépendant de votre destination finale), vous décollez après le petit-déjeuner et vous profitez des pistes de ski avant l’heure du déjeuner. Les plus rapides bénéficieront du prix d’un billet d’avion (aller) à partir de 49,99 euros.

Les stations de ski suisses sont facilement accessibles au départ des aéroports de Zürich et de Genève. Sachez aussi qu’au départ de ces mêmes aéroports, vous transitez facilement vers les stations de ski autrichiennes et françaises. D’ailleurs, muni d’un billet d’avion Brussels Airlines vous ne paierez pas de surplus pour votre matériel de ski.

4. En car

Les concurrents Thomas Cook et Neckermann offrent une alternative en car de luxe, le Skibuzz, vers une dizaine de stations de ski situées dans les Alpes françaises et autrichiennes. Quelques possibilités parmi l’offre sont: Bonneville, Moûtiers, Les Menuires et Val Thorens en France et Lermoos, Seefeld, Oetztal Bahnhof, Wiesing, St-Johan au Tirol et Zell am See en Autriche. À partir de 99 euros (destinations en France ; 119 euros pour l’Autriche), pour un aller-retour (le voyage aller uniquement n’est pas possible).

Pour éviter tout malentendu, d’autres tour opérateurs offrent également des voyages similaires en car. Les cars circulent habituellement de nuit, ce qui vous permet de profiter de vos vacances à la neige dès votre arrivée le lendemain matin. Bonnes vacances!

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.

16 mars 2020

Voiture neuve ou d'occasion?

Vous avez du temps et de l'argent? Préférez une voiture neuve sous garantie. Si au contraire vous avez besoin d'urgence d'un véhicule et que votre budget est serré, choisissez l'occasion. En voici tous les avantages et inconvénients.