Image
VW Passat Variant GTE
La Passat est une institution pour les professionnels de la route. Au menu de cette GTE, un bloc essence 1.4, un moteur électrique et une batterie de 13 kW.


Au rayon des hybrides rechargeables, la Volkswagen Passat GTE a fait partie des précurseurs sur le segment des berlines et des breaks. La Passat ayant eu droit à un lifting mi-2019, les ingénieurs allemands en ont profité pour lui offrir un petit bonus électrique...

VW Passat
Un modèle qui connaît un succès commercial depuis près de 3 décennies!


La Passat Variant GTE résumée en 30 secondes chrono!

La Passat est une institution pour les professionnels de la route. Avec son habitabilité, son énorme coffre et ses multiples aspects pratiques, ce n'est pas étonnant qu'elle connaisse un tel succès depuis autant d'années. Normalement, elle se vend principalement en diesel mais les temps changent et voici venir une version améliorée du plug-in hybride. Au menu, un bloc essence 1.4 et un moteur électrique couplé à une batterie de 13 kWh. VW promet 57 km d'autonomie en électrique mais, selon nos essais, tablez plus sur une quarantaine... Finalement, le plus gros défaut de cette version est d'être assez chère (près de 50.000 €). D'autant plus que sa cousine - identique en bien des points - la Skoda Superb iV s'affiche à près de 6.000 € de moins...


Le segment

Le segment de cette Passat Variant (donc break en "langue VW") est large et ancestral. Grands breaks familiaux capables d'emmener famille et bagages sur de longues distances. Mais, surtout, il s'agit d'un type de véhicule très prisé des professionnels de la route. Raison pour laquelle la majorité des ventes sont encore aujourd'hui réalisées en diesel. Seulement voilà, avec le changement des législations environnementales, les solutions hybrides et hybrides rechargeables (plug-in) gagnent en parts de marché.

VW Passat
Des formes “carrées”, le pragmatisme avant tout


Passat Variant GTE, ce qui change

La Passat a été produite à plus de 30 millions d'exemplaires, en berline comme en break. Au sein des entreprises, c'est une véritable star, c'est même "la" machine à rouler par excellence. Voici donc la nouvelle génération. En fait elle n'est pas entièrement nouvelle puisqu'il s'agit d'un facelift. A ce propos, il faudra être un sacré spécialiste pour détecter, au premier coup d'œil, les changements opérés! Ce qui est plus d'actualité c'est la solution plug-in (essence+électricité) remise à jour.


Design

A l'avant, quelques modifications aux phares (Matrix Leds), à la calandre et au pare-chocs notamment au niveau des antibrouillards. A l'arrière, les feux évoluent pour tendre vers ceux du grand SUV Touareg. Si vous voulez un petit truc pour reconnaître facilement la nouvelle de l'ancienne: à l'arrière le logo "Passat" s'étale tout au long sous le sigle VW alors qu'il trônait en petit dans le coin gauche auparavant... Ceci dit, les lignes sont fluides et élégantes. Une évolution dans la douceur pour un segment plutôt conservateur.

VW Passat


À l'intérieur de la Passat

Pratique et pragmatique, voilà comment nous pourrions qualifier l'ambiance à bord de la Passat, surtout pour cette version break. La finition est au-dessus de la moyenne du segment même si quelques plastiques durs apparaissent au fil des générations. La position de conduite est parfaite, facilement ajustable, le volant tombe parfaitement en main et l'ergonomie n'est pas en reste.


Mais l'atout numéro un de ce véhicule c'est bien son habitabilité et son coffre! On aurait pu craindre que si la Passat a gagné en capacité de batterie, elle perdrait en volume de coffre. Et bien: pas du tout! Cette Variant reste l’un des breaks les plus habitables du marché même si le coffre de la version GTE rend 67 litres aux Passat essence ou diesel. Mais le volume de 583 litres reste très intéressant, surtout avec un plancher parfaitement plat! Et comme VW a pensé à un espace de rangement dédié au câble de rechargement sans qu'il n’empiète sur ce volume, c'est (presque) parfait. Le "presque" se justifie car ce bon point se paie par l'absence (même en option) d'une roue de secours.


Équipements

A bord c'est la débauche de nouvelles technologies embarquées! La Passat doit résister à la concurrence de plus en plus féroce des SUV et compte sur ses technologies de pointe pour y parvenir. Cela commence au volant avec un tableau de bord entièrement digitalisé, ce qui devient la norme chez VW. Mais la Passat avance vers la conduite autonome, grâce au "Travel Assist". Avec cette aide à la conduite, la Passat devient la première VW à rouler quasiment sur toute la plage de vitesses (0 à 210 km/h) en mode partiellement automatisé.


Des tas de nouveaux services vont également être proposés via la carte SIM, notamment la possibilité d'ouvrir la voiture à distance ou de connecter l'auto à son entreprise. Un plus évident pour les gestionnaires de flotte, sans doute un peu plus "compliqué" pour le conducteur ainsi suivi! Pour le reste, il faut s'habituer au maniement de tous ces écrans digitaux qui sont, globalement, bien pensés. A noter que VW supprime les prises USB classiques pour des "USB C" qui demeurent encore assez confidentielles. Adaptateurs bienvenus!

VW Passat


Sous le capot de la Passat GTE

Cette version "plug-in" reprend le principe des autres versions de la gamme, celle qui fut inaugurée à l'époque sur la Golf GTE. Le bloc essence (1.4 TSi) développe 156 ch tandis qu'il est associé à un moteur électrique synchrone de 85 kW. La batterie de cette Passat GTE a eu droit à une grosse mise à jour. Sa capacité passe de 9,9 à 13 kWh. Concrètement, cela signifie que l’autonomie électrique a gagné environ 31%. Sur papier, il est donc possible de parcourir jusqu’à 59 km avec la berline et 57 km avec le modèle break Variant qui nous occupe.

La motorisation est nouvelle, le châssis un peu moins


Consommations

Pendant une semaine, en Belgique, nous avons eu l’occasion de le vérifier dans diverses situations. Verdict? Nous n’avons jamais réussi à parcourir plus de 40 km réels, même en roulant dans de bonnes conditions de conduite électrique (dans des agglomérations par exemple, sans avoir le pied lourd) et avec le mode B de la boîte automatique qui permet de régénérer de l’énergie en décélération. C’est donc une petite déception qui témoigne de la complexité de développer une voiture hybride rechargeable ou électrique. En effet, il vaut mieux développer complètement la voiture autour du système électrique pour optimiser l’autonomie. Or, ici, il s'agit d'une mise à jour dans une voiture d’ancienne génération: la base technique de la Passat date de 2015.

VW Passat
La fiche d’alimentation est placée sur la calandre


Ceci dit, il y a quand même du positif car la consommation moyenne globale de notre essai de 350 km ne s’est élevée qu’à 3,6 l/100 km, même en ayant réalisé 4 trajets en partie autoroutiers. Pour parvenir à de tels résultats, il faut bien sûr jouer le jeu de la recharge qui dure 5h30 sur une prise domestique. En investissant dans une borne plus adaptée (des solutions existent par exemple chez EDI, Electric D’Ieteren Solutions), vous pouvez réduire ce temps à 3h30 environ, mais il sera impossible de faire mieux car la Passat GTE n’a pas de prise DC qui donne droit à une charge rapide. La raison est d’ordre technique: à nouveau, en utilisant une plateforme de 2015, VW n’avait pas la place pour l’installer.


Passat GTE, sur la route

La tenue de route n'étonnera pas les habitués de chez VW puisque cette Passat revisitée propose toujours une suspension confortable et hyper efficace. Comme nous l'avons toujours écrit, ceci est une véritable machine à rouler. Le poids supplémentaire des batteries n'interfère ni dans le "handling" (comportement routier dynamique) ni dans le freinage toujours efficace. Cette GTE démarre toujours en mode électrique et, pour peu que les batteries soient assez chargées, vous pourrez effectuer entre 40 et 50 km dans un silence de cathédrale. Sinon le moteur essence se met en branle, c'est un peu plus bruyant mais sans excès. Notez enfin que la combinaison "essence+électrique" peut procurer de belles sensations en termes d'accélérations et de dynamisme au volant. Évidemment, si vous voulez effectuer un petit "0 à 100" en 8 secondes comme le prévoit la fiche technique, la batterie va rapidement se vider!

VW Passat
Un comportement sain et prévisible


Budget

A plus de 49.000 € (même si elle est bien équipée de base), cela fait tout de même un sacré budget! Avec une finition/équipement identique, les versions essence et diesel équivalentes sont bien moins coûteuses. Avantage pour les sociétés, cette Passat GTE est déductible à 100%. Quant aux particuliers, ils sont exonérés de taxes en Flandre mais pas à Bruxelles et en Wallonie! Là, c'est toujours la puissance qui est prise en compte. Un calcul d'un autre temps qui coûte ici 1.239 € de mise en circulation et 244,20 € de taxe de circulation annuelle. Dans tous les cas, mieux vaut charger la batterie le plus souvent possible. C'est là que vous ferez de belles économies.

Pour faire quelques économies, il faudra (beaucoup) rouler à l’électricité


Conclusion

La VW Passat Variant GTE vous permettra donc vraiment de réduire votre consommation de carburant si vous l’utilisez intelligemment. En fait, son plus gros défaut provient peut-être de la concurrence: la nouvelle Superb iV est quasiment la sœur jumelle de chez Skoda mais elle coûte 6.000 € de moins! Il est vrai aussi qu’à ce prix, elle ne bénéficie pas du même équipement standard et que certaines technologies VW ne figurent pas au catalogue chez Skoda…

Fiche technique

VW Passat Variant GTE

  • Moteur: 4 cylindres turbo essence + moteur électrique ; 1.395 cm3; 218 ch (puissance totale du système hybride) ; 400 Nm
  • Transmission: aux roues avant
  • Boîte: auto DSG 6 rapports
  • L/l/h (mm): 4.773/1.832/1.516
  • Poids à vide (kg): 1.760
  • Volume du coffre (l): 583 – 1.613
  • Autonomie électrique WLTP (km): 57
  • 0 à 100 km/h (sec.): 7,6
  • V-max (km/h): 222
  • Temps de charge: 3h30 (borne) – 5h30 (prise domestique)
  • Conso. mixte (l/100 km): 1,6
  • CO2 (g/km): 36
  • Prix (€): à partir de 49.210


Les Plus

  • Conso réelle
  • Voiture 2 en 1 à moins de 50.000 €
  • Espace de rangement pratique pour le câble de recharge
  • Fiscalité avantageuse (100% déductible)


Les Moins

  • Pas de charge rapide possible
  • Autonomie électrique réelle un peu décevante
  • Motricité en mode GTE (sportif)
  • Coffre (légèrement) amputé
Je partage ce contenu