Image
Durme
Dans la vallée de la Durme, on déguste des anguilles au vert, accompagnées de bonne bière. On se balade aussi dans les plus beaux espaces naturels. Suivez-nous!


Un jour, la vallée de la Durme retrouvera intact son espace naturel, et ce grâce au plan Sigma de restauration de la rivière et des zones humides voisines. Nous nous sommes rendus à Hamme, Temse, Waasmunster, Zele et Lokeren. Voici 9 bonnes raisons de marcher dans nos pas!


1. L
’ancien bras de la Durme

La Durme


Dans les années 30, un ancien bras de la rivière a été coupé du cours principal de la Durme. Un sentier propice à la promenade serpente désormais dans ses anciens méandres. On peut parcourir 7 km à pied de la taverne De Watermolen au restaurant Het Palinghuis et retour. Une faune et une flore d’exception se dévoilent au détour du chemin.


2. Réserve naturelle de Molsbroek

Molsbroek
© Sigmaplan


Sur une superficie de 80 hectares, Molsbroek est la plus vaste réserve naturelle de la région. Les amoureux de la nature y observeront pas moins de 308 espèces de plantes, 364 espèces de papillons de nuit et 244 espèces d’oiseaux. Des lunettes d’observation sont parfois mises à disposition, mais par précaution, emportez les vôtres.


3. Le Pont Mira (Mirabrug)

Le pont Mira


Le remarquable pont de Hamme est un ouvrage d’art réputé dans la région. Il est devenu célèbre dans le monde en 1971, lors du tournage d’un film inspiré du roman de Stijn Streuvels “Mira (Le déclin du Waterhoek)”. Les acteurs principaux en sont Jan Decleir et Willeke van Ammelrooy, les dialogues sont écrits par Hugo Claus. Willeke Van Ammelrooy interpréta alors le rôle de la sensuelle Mira.


4. Les Beerkaaien

Beerkaaien
© Evelien De Munter


Les Beerkaaien sur les bords de la Durme à Waasmunster tirent leur nom des quais où s’amarraient autrefois les voiliers chargés de fumier en provenance d’Anvers et des Pays-Bas. À l’époque, ce lisier était indispensable à l’activité linière, une industrie supplantée il y très longtemps par la culture du coton. Vide et délabrée, la Beerkaaihuis a été rachetée il y a quelques années par De Vlaamse Waterweg (Voies d’eau de Flandre). Après une rénovation de grande envergure, le bâtiment abrite aujourd’hui une maison des jeunes.


5. Lieu de rencontres

Koolputten


À partir de la moitié du 19e siècle, Koolputten fut le nom d’un petit port de marchandises à côté du pont Mira. Ilétait le théâtre du négoce du charbon mais aussi de moules. Au cours des années 80, le site est tombé en ruines. Il a fallu attendre 2012 pour qu’il soit repris en main. Ici, pas de nouvelles installations portuaires, mais un complexe immobilier rénové qui est redevenu un lieu de rencontre très fréquenté. Les bâtiments abritent également une brasserie gastronomique. À conseiller aux gourmets.


6. On passe le Bac

Le dernier bac sur la Durme fait la navette entre Tielrode et Hamme (Bunt). La traversée particulièrement courte est réservée aux piétons et aux cyclistes. Gratuit, le bac est emprunté chaque année par quelque 40.000 touristes d’un jour. Envie de manger un morceau ou de boire un verre avant la petite traversée? À Tielrode, on trouve de nombreux établissements accueillants.


7. Brassée avec passion

Bière Kerel


VBDCK Brewery est pour le moins atypique. Cette brasserie flamande n’élabore pas de pils, mais fait la part belle aux bières spéciales. La gamme comprend 8 spéciales, soit autant de brassins d’exception. La visite est possible à partir de 5 (maximum 12) au prix de 10 euros par personne et comprend une dégustation accompagnée de mises en bouche et d’un récit des origines.


8. Cuisine du terroir

Cuisine du terroir
© Joris Luyten


Deux plats du terroir à ne pas manquer: le saucisson de cheval et l’anguille. Le saucisson de cheval est une spécialité du terroir qu’on ne trouve pratiquement qu’à Lokeren. L’anguille au vert, un plat fréquemment servi dans les brasseries ou les restaurants au fil de la Durme, est peut-être plus connue.


9. Route de la bière

Ne vous méprenez pas. La route de la bière du pays de Waes passe bel et bien par la vallée de la Durme. Le parcours de 51,5 km peut se scinder en deux boucles distinctes: la boucle ouest, de Lokeren à Waasmunster et retour, est longue de 33 km. Celle entre Tielrode et Temse fait 18,5 km.


Encore plus de bons plans?

Cliquez sur Tour de Belgique et fouillez parmi les centaines d'autres idées que nous avons rassemblées pour vous par province.


Si vous souhaitez planifier votre propre itinéraire, consultez notre mode d’emploi RouteYou. En seulement 4 étapes, vous pouvez créer votre propre itinéraire à pied, à vélo, à moto ou en voiture.


Partez l’esprit tranquille et consultez aussi nos formules de dépannage. Avec Touring Move On Belgium, nous vous aidons à vous sortir de vos problèmes partout en Belgique, que vous soyez en route à moto, à vélo ou en voiture !

Je partage ce contenu