Image
Vélo électrique
Si vous hésitez encore à investir dans un vélo électrique, découvrez le témoignage de Mart, qui vous convaincra peut-être!

Un nouveau vélo, oui, mais électrique

« J’habite à Deurne et je travaille sur le campus de l’université d’Anvers à Wilrijk. La distance fait environ 9 kilomètres, explique Mart Theunis. Cela fait longtemps que je le fais à vélo. L’université encourage son utilisation et nous recevons une indemnité vélo. » Lorsqu’elle a dû remplacer son vélo l’année passée, Mart a opté pour un modèle électrique. « Un choix judicieux, car je gagne beaucoup de temps. Avec un vélo ordinaire, il me fallait 40 minutes pour faire le trajet. Maintenant, il ne m’en faut plus que 25. Je gagne ainsi une demi-heure par jour. De plus, je roule aussi vite contre le vent et quand il pleut. » En revanche, quand Mart utilise sa voiture, ça lui prend plus de temps. « Il y a toujours un embouteillage dans la montée d’autoroute et le soir, on se retrouve systématiquement à l’arrêt sur le ring d’Anvers. »

Toujours prudente

Mart a toujours une veste imperméable avec elle, mais elle en a rarement besoin. Sur son trajet, elle doit passer par deux endroits dangereux. « À un carrefour où le feu est toujours clignotant pour les piétons, il faut se faufiler entre les voitures. Et à Mortsel, la piste cyclable passe brusquement de l’autre côté de la chaussée et c’est très mal indiqué. Une fois à Deurne, je roule sur des pistes sécurisées. »

Vous aussi, vous avez envie de passer au vélo électrique ? Mais vous n’êtes pas encore tout à fait convaincu ? Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter les avantages que présente le vélo électrique.

Image
vélo électrique - Mart
Je partage ce contenu