Image
Les avantages du vélo électrique
Les routes que vous empruntez chaque jour pour vous rendre au travail, aller chercher vos enfants à l’école ou aller faire les courses sont de plus en plus encombrées. C’est pourquoi vous avez peut-être décidé de passer au vélo électrique.

Gagnez du temps sur vos trajets

La rapidité des déplacements en vélo électrique dépend de plusieurs facteurs. Premièrement, le type de vélo. Un vélo électrique ordinaire offre une assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h. Avec un « speed pedelec », vous pouvez atteindre 45 km/h. Bien sûr, c’est votre trajet qui déterminera la rapidité de vos déplacements.

Si vous roulez sur de longs tronçons en ligne droite, vous pourrez maintenir la vitesse de pointe. Votre vitesse moyenne sera alors supérieure à celle d’un trajet dans une ville saturée, ce qui est aussi valable pour une voiture. Le groupe de recherche Énergie & Automatisation de l’Université de Louvain (campus de technologie à Gand) a comparé la vitesse effective de plusieurs modes de transport sur plusieurs trajets dans le centre-ville de Gand. Sur une distance d’environ 9 km, un speed pedelec a bouclé le trajet en 23 minutes, une minute de moins que la voiture. Avec un vélo ordinaire, la durée du voyage était de 34 minutes et en transports en commun, il a fallu 51 minutes. Ce n’est que sur une distance plus longue que la voiture a offert un gain de temps sensible.

Faites des économies

Le vélo électrique est plus cher qu’un vélo ordinaire à cause de sa batterie et de son moteur. Cependant, son coût d’utilisation reste bien inférieur à celui d’une voiture. La recharge de la batterie ne coûte que quelques centimes, et est plutôt rapide. Mais ce n’est pas tout: votre employeur peut compenser une partie du prix d’achat en vous accordant une indemnité vélo pour les déplacements domicile-travail.

Cette indemnité est exonérée d’impôt et de cotisations sociales à concurrence de 22 centimes par kilomètre (exercice d’imposition 2017). Pour environ 200 jours par an d’aller-retour de 10 km, cela donne une indemnité vélo de 880 euros nets. Toutefois, votre employeur n’est pas obligé d’accorder une indemnité vélo; il s’agit d’une faveur accordée au personnel.

De plus, cette indemnité ne peut pas encore être accordée pour les speed pedelecs (plus rapides). Ils ne sont pour l’instant pas considérés comme des vélos, mais comme des cyclomoteurs électriques. Heureusement, certaines voix s’élèvent pour corriger cette anomalie de la législation fiscale.

Je partage ce contenu