Image
voyager seul
16 septembre 2019

Voyager seul se fait depuis longtemps et n’étonne plus grand monde. Mais comment s’y prendre? Et pouvez-vous sans problème dîner ou sortir seul(e) le soir?

Quand on part seul(e) en voyage pour la première fois, on se pose de nombreuses questions. La sécurité est évidemment primordiale mais au final, les avantages l’emportent sur les inconvénients. Partez à l’aventure et faites de votre premier voyage en solo un succès grâce à ces précieux conseils.

Sécurité

Voyager seul ou en groupe… deux expériences bien distinctes. Voyager seul(e) dans les grandes villes – mais pas toutes – n’est pas toujours une bonne idée. La vigilance est de mise si vous sortez en boîte de nuit: tenez votre boisson et vos objets de valeur bien à l’oeil.

Faites preuve de bon sens et informez-vous sur votre destination au préalable. Consultez les conseils aux voyageurs sur le site du service public fédéral des Affaires étrangères. Et prévoyez sans plus attendre de passer à votre agence de voyage. C’est l’endroit idéal pour obtenir des conseils avertis et des recommandations: les employés y connaissent leur métier sur le bout des doigts!

Liberté totale

Les couples et groupes d’amis vous le diront: pas facile de prendre des décisions quand il faut tenir compte des desiderata et des remarques de chacun. Voyager seul rime avec le libre choix de sa destination, du type d’hébergement et de la période choisie. Il y a moins de contraintes et plus de perspectives et de possibilités.

Ne pas s’isoler

Attention au piège… Il ne faut surtout pas se retirer dans sa chambre d’hôtel ou dans un autre lieu. Astuces: essayez d’apprendre la langue (au préalable et sur place), fréquentez les restaurants et les bars.

Engagez la conversation avec la population locale ou réservez une excursion sur place. Autrement dit, définissez vous-même dans quelle mesure vous désirez rester seul(e). L’avantage est que vous ne devez pas vous justifier.

Isolement volontaire

Pour beaucoup, voyager seul équivaut à un isolement volontaire. Se retirer pour se ressourcer et avoir la paix là où vous ne connaissez personne. C’est possible uniquement si vous voyagez seul(e). Et c'est à faire absolument si le but de votre voyage est d’échapper au train-train quotidien.

Partager ses souvenirs

Lors de votre voyage, vous ne pourrez pas toujours partager ces petits moments de bonheur avec d’autres. Prenez beaucoup de photos et parlez-en dès votre retour ou faites savoir à vos amis que vous vous portez bien via les réseaux sociaux. Attention toutefois sur Facebook ou Instagram. Poster des mises à jour indiquant que vous n’êtes pas chez vous, pourrait donner des idées à des personnes malveillantes… Et faites en sorte que vos proches sachent où vous vous trouvez.

Mesures de précaution

Certains pays peuvent être misogynes, apprenez donc à dire “non” dans la langue de votre destination. Pas mariée? Porter une fausse alliance peut vous apporter une certaine crédibilité. Mais en tant que femme seule, certains pays sont à proscrire, sauf si vous y résidez entourée d’autres personnes que vous connaissez.

Faites des copies ou des photos de vos papiers d’identité et de vos documents de voyage et envoyez-les à votre adresse e-mail et à un proche à la maison en qui vous avez pleine confiance. En cas d’urgence (vol ou perte) vous disposerez toujours d’un back-up.

Où (ne pas) partir?

En principe, vous pouvez voyager dans le monde entier. Profitez de cette liberté! Besoin d’inspiration? Les destinations suivantes sont parfaites pour un voyage en solo: l’Autriche, le Canada, le Chili, Cuba, le Danemark, l’Espagne (Madrid, Barcelone, Valence, Bilbao), les Etats-Unis (NYC, Chicago, la Côte Ouest, mais vigilance à Central Park à NYC, etc.), la Finlande, la Grèce, le Guatemala, l’Ireland, l’Islande, l’Indonésie, le Japon, la Jordanie, la Croatie, le Népal, la Norvège, la Nouvelle Zélande, la Slovénie, le Sri Lanka, la Suède, la Suisse, la Thaïlande (le sud, Bangkok est à éviter) et le Vietnam.

En tant que femme, il faut à tout prix éviter les destinations suivantes ou informez-vous bien au préalable: l’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, le Brésil (surtout Rio de Janeiro), la Colombie (surtout Bogota), la Corée du Sud, l’Egypte, le Honduras, l’Inde, la Jamaïque (surtout Kingston), le Mexique, le Pérou (surtout le Machu Picchu), la Somalie, la Turquie (surtout Istanbul) et le Venezuela.

Remarque générale sur ces listes: celles-ci ne sont pas exhaustives. Dans tous les cas, faites surtout preuve de bon sens. Rien ne vaut l’anticipation de problèmes dans les destinations qui ne sont pas “roses”.

Vous hésitez toujours?

Si vous hésitez à embarquer pour l’Amérique du Sud ou l’Asie, faites un test et partez seul(e) pour un week-end, c’est la meilleure façon de découvrir si un voyage en solo est fait pour vous ou non. L'expérience vous a convaincu(e)? Pour profiter de votre voyage l'esprit totalement tranquille, découvrez nos formules d'assistance voyage.

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.