Image
Emporter vos médicaments en voyage? Ce n’est pas toujours légal!
23 octobre 2018

Si vous devez emporter vos médicaments en voyage, assurez-vous que leur prise à destination soit bien autorisée. Car ce n’est pas toujours le cas. A quoi devez-vous faire attention?

La prudence est de mise: emporter de grandes quantités de médicaments dans votre bagage aura l’air suspect. Munissez-vous donc des documents adéquats: une déclaration médicale par exemple. En outre, assurez-vous si possible que vos médicaments soient emballés dans leur boîte d’origine, notice incluse. Ne "cachez" donc surtout pas vos comprimés dans des sachets en plastique.

Enfreindre les lois locales: lourdes sentences

Ce fut le cas l’année dernière pour une dame qui avait emporté du Tramadol (antidouleur) en Egypte. Le Tramadol est un analgésique opioïde du même type que le récepteur de la morphine et est illégal dans ce pays. Suite à cette infraction, la dame en question fut condamnée à 3 ans de prison mais elle aurait pu écoper de 25 ans ou plus.

Le Tramadol n’est d’ailleurs pas le seul produit interdit en Egypte. D’autres pays adoptent également des listes de médicaments illégaux. Il s’agit principalement de stupéfiants ou de substances psychotropes.

Schengen ou pas

La question est donc: comment éviter de vous attirer des ennuis lors de vos vacances à l’étranger? Dans un premier temps, l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) fait une distinction entre les pays qui font partie de l’espace Schengen et les autres.

Si vous voyagez au sein de l’espace Schengen, vous devez dûment et correctement compléter ce formulaire minimum 10 jours à l’avance et l’envoyer à l’AFMPS. Votre document sera ensuite validé et renvoyé par courrier postal. Muni du document, la personne concernée pourra voyager sans problème vers n’importe quel pays au sein de l’espace Schengen.

Pour les pays qui ne font pas partie de l’espace Schengen, c’est une autre histoire. Dans le cas présent vous devez consulter le site web (en anglais) de l’International Narcotics Control Board (INCB) bien à l’avance. Vous y trouverez toutes les listes des médicaments interdits de tous les pays du monde. Attention toutefois, l’INCB ne garantit pas l’exactitude de ses données. Il est donc vivement conseillé de contacter l’ambassade ou le consulat du pays que vous désirez visiter et ce bien à l’avance.

Vérifiez aussi les conseils par destination sur le site diplomatie.belgium.be car vous y trouverez clairement toutes les informations pertinentes (par pays) concernant les lois locales dont la tolérance zéro par rapport à la drogue. Sachez en tout temps que certains médicaments dans certains pays sont interdits et que par conséquent en cas d’infraction, les mesures prises peuvent être très sévères. Dans tous les cas, ces mesures sont bien plus sévères que sur notre territoire.

Acheter des médicaments à l’étranger?

Acheter des médicaments à l’étranger n’est pas toujours une bonne idée. La composition peut être différente et les dénominations ne sont pas forcément les mêmes et peuvent porter à confusion. Emporter vos propres médicaments en vacances est ce qu’il y a de plus intelligent à faire.

Mais que faire si vous oubliez d’emporter vos médicaments ou si vous les perdez à destination? Touring s’en charge et vous envoie vos médicaments, prothèses, lunettes ou votre matériel médical à condition que ce soit impérativement lié à un traitement médical. Touring se conforme bien évidemment à la législation locale: les stupéfiants et produits dérivés sont cependant toujours exclus.

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.