Image
Réaménagement Toison d'Or
Et vous, que pensez-vous du plan régional de réaménagement de l'axe Louise-Porte de Namur? Participez à l'enquête publique ouverte jusqu'au 25 février.


©Pierre Lallemand&Partners

Présenté il y a un peu plus d'un an, le plan régional de réaménagement de la Toison d’Or a suscité de nombreuses réactions. En réponse à ce projet qualifié d'anti-voiture, un nouveau plan ambitieux a vu le jour. Et vous, qu'en pensez-vous?


Le 27 janvier , la Région de Bruxelles-Capitale a lancé une enquête publique sur son projet régional de réaménagement. Vous pouvez donner votre avis sur ce projet juqu’au 25 février. Touring juge l’accès à cette enquête peu aisé et conseille aux citoyens de participer à l’enquête via Facebook.


Demain Egmont, un projet innovant

Au lieu de refuser catégoriquement le plan de réaménagement proposé par la Région, les citoyens ont répondu par une contre-proposition créative, innovante et pertinente sur le plan social, culturel et surtout économique. C’est à l'architecte Pierre Lallemand que l’on doit ce nouveau projet baptisé Demain Egmont. Un plan ambitieux de réaménagement du boulevard de Waterloo et de l’avenue de la Toison d’Or.


Projet Egmont réaménagement Toison d'Or
©Pierre Lallemand&Partners


A l'initiative de ce plan de réaménagement plus démocratique, citons des associations de commerçants, des commerçants représentés entre autres par le Belgian Executive Label (les commerces de luxe bruxellois), la Chambre de Commerce de Bruxelles (BECI) ainsi que les représentants des riverains. Touring applaudit cette initiative et a voulu également contribuer à ce projet en communiquant sur sa légitimité et sa pertinence économique et sociale.


Mais la Région et le nouveau pouvoir politique ont, sans aucune considération démocratique, balayé d’un revers de la main ce projet "citoyen" Demain Egmont.


La solution proposée par Touring

Dès le début, Touring proposait de concentrer la circulation automobile en sous-sol via un réaménagement des tunnels avec des accès aux parking souterrains. Ceci laissant plus d’espace vert, plus d'espace pour la mobilité active et les services de taxi ou livraisons. Cette idée a été rejetée également par les autorités qui jugeaient ce projet trop coûteux! Ce système existe pourtant depuis longtemps dans le tunnel Loi et Belliard pour les fonctionnaires européens.


Nous n’étions alors qu’à quelques mois de la pandémie que nous subissons actuellement. Aujourd’hui, Bruxelles a besoin d’urgence d’une relance économique avec des projets ambitieux et emblématiques. Notre capitale pourrait attirer ainsi les résidents de la région bruxelloise et des deux autres régions, mais aussi les étrangers. Et le projet de l’architecte Lallemand pourrait largement y contribuer.


Participez à l'enquête publique

Le travail accompli autour du plan Demain Egmont réunissait de nombreux compromis et rassemblait les avis favorables de la majorité des intéressés. Malgré cela, la Région a lancé une enquête publique d’un mois sur son propre projet régional de réaménagement.


Non seulement ce genre de politique ralentit considérablement l’évolution de la capitale de l’Europe, mais elle fait perdre aussi beaucoup d’argent. Touring demande aux autorités plus de bon sens démocratique et de concertations plutôt que de multiplier les études et les plans financés par le contribuable à chaque nouvelle législature. Pour Touring, une autre philosophie de gouvernance s’impose.


Nous invitons donc tous les Belges qui se sentent concernés par l’avenir de notre capitale, à participer jusqu’au 25 février à cette enquête publique sur Facebook . Afin de comparer objectivement les deux projets, il est possible de consulter également le plan de réaménagement Demain Egmont.


Touring rappelle que le plan Demain Egmont, laissé sans réponse ni concertation par la Région de Bruxelles-Capitale, représente la volonté:

  • des commerçants du boulevard de Waterloo et de l’avenue de la Toison d’Or
  • des commerçants de la rue de Namur, du Goulet Louise et de la place Louise
  • des acteurs économiques de ces zones (dont l’Hôtel Sofitel)
  • de l’association de commerçants Brussels Uptown
  • du réseau d’artisans BEL (Brussels Exclusive Label)
  • de nombreux résidents
  • des propriétaires et investisseurs immobiliers du quartier
  • de la Chambre de Commerce de Bruxelles (BECI)
  • de la Fédération Belge du Stationnement
  • de Touring
Je partage ce contenu