Image
voyage vaccination
13 novembre 2018

Bien que certaines maladies attrapées sur votre lieu de vacances, paraissent bénignes à première vue, voyager comporte des risques pour la santé. Mieux vaut donc prévenir que guérir. La vaccination est alors la meilleure option.

Les maladies en question

  • Les cas de rougeole sont rares chez nous, mais dans certains pays cette maladie est plus développée. Selon le Gouvernement Fédéral, il ne faut pas voyager bien loin car la France et l’Italie font partie des pays à risque. Les organisations sanitaires avertissent également que ces maladies infantiles sont moins innocentes qu’il n’y paraît. Leur recommandation: se faire vacciner. En Belgique, ce vaccin n'est pas obligatoire et est gratuit.
  • Pendant vos vacances, vous pouvez contracter une hépatite A (jaunisse). Ici aussi, un vaccin peut vous protéger. Comme il n’est nécessaire qu’une seule fois au cours de la vie, mieux vaut prendre ses précautions. Ne sous-estimez pas l’hépatite A, elle est très contagieuse et peut s’attraper en allant aux toilettes (lunette des WC, chasse d’eau, poignée de porte…) ou en mangeant des aliments crus et contaminés, tels que des fruits et légumes, des écrevisses, des crustacés et des coquillages.  Les cas d’hépatite A sont relativement nombreux en Turquie, Afrique du Nord et Europe de l’Est.
  • Le paludisme est une maladie bien connue des voyageurs. Il se transmet lors d’une piqûre de moustique infecté par les parasites de la malaria. Ce virus est répandu dans les régions tropicales et subtropicales comme l’Afrique Centrale, de l’Est, de l’Ouest et du Sud, L’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud. Couvrez-vous les bras et les jambes et veillez si possible à ne pas vous faire piquer. Prenez de toute façon des médicaments anti-paludisme en toutes circonstances. Le paludisme peut avoir des conséquences graves et occasionner des lésions cérébrales, voire même la mort, s'il n’est pas traité.
  • Il existe encore d'autres maladies et régions à risque. La liste complète est longue: choléra, méningite, hépatite B, diphtérie, tétanos, fièvre typhoïde, pour n’en citer que quelques-unes.  Certaines de ces maladies sont spécifiques à certaines régions (tropicales) et la vaccination est obligatoire pour de nombreuses destinations. Informez-vous à temps, idéalement avant de prévoir concrètement votre voyage.

Renseignez-vous!

En cas de doute à propos des régions et des risques que vous encourrez, vous pouvez consulter diplomatie.belgium. Vous y trouverez des conseils de voyage spécifiques à chaque destination dans le monde (par pays, cliquez sur santé et hygiène). Les informations générales de voyage en lien avec la santé se trouvent sur cette page du SPF des Affaires Etrangères, et pour obtenir une liste des maladies et vaccinations vous pouvez contacter l’Institut de Médecine Tropicales à Anvers. 

Et les effets secondaires?

Il va de soi que des effets secondaires peuvent apparaître lors de certaines vaccinations. Ceux-ci sont temporaires. Il peut s’agir d’une douleur au bras, de fièvre, etc. Dans des cas exceptionnels, les symptômes peuvent être plus graves. Un conseil en or: faites-vous vacciner bien à l’avance afin que les effets secondaires aient disparu avant de partir.

En plus de cela, se renseigner pour voir si une vaccination est bien recommandée, c’est faire preuve de bon sens. Le vaccin contre la fièvre jaune n’est, par exemple, pas autorisé chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, par exemple les femmes enceinte, les personnes séropositives et les personnes atteintes d’une maladie auto-immune. Mieux vaut donc s’informer auprès de votre médecin traitant ou à l’Institut de Médecine Tropicale.

Empêcher la contagion

Autre fait important: se faire vacciner empêche que la maladie ne s’étende davantage. Discutez-en avec votre médecin et notez que la plupart des vaccins sont gratuits. Vous ne devrez payer que la consultation.

Si malgré tout, votre voyage à l’étranger se passait mal, veillez à être bien couvert et à pouvoir être rapatrié en cas d’extrême urgence. Prenez donc une bonne assurance voyage.

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.

16 mars 2020

Voiture neuve ou d'occasion?

Vous avez du temps et de l'argent? Préférez une voiture neuve sous garantie. Si au contraire vous avez besoin d'urgence d'un véhicule et que votre budget est serré, choisissez l'occasion. En voici tous les avantages et inconvénients.